Parcours Professionnel : État des lieux

4 Mar 2019 | Communication, Emploi, UberBrainZ, Veille | 0 commentaires

Un parcours professionnel n’est plus résumé par une suite de dates, de diplômes et une liste de compétences ou d’outils maîtrisés. Maintenant, il faut beaucoup plus. Les règles du travail évoluent. Jusqu’à présent, le recrutement préférait une prise de risques minimale en misant sur les candidats avec les bons diplômes, issus des bonnes écoles, disposant des compétences et expériences sélectionnées, sans oublier la bonne présentation. Mais depuis peu, on observe un changement majeur dans ce domaine.

Nos bonnes vieilles compétences deviennent les Hard skills. Les Soft skills ont fait leur apparition, il y a quelques années et englobent les qualités humaines, le savoir-être, plutôt que le savoir-faire. On n’oublie pas malgré tout, l’expérience professionnelle et les diplômes, que l’on pourrait regrouper sous la dénomination d’Expertises.  Et voici que viennent d’arriver les petites nouvelles : les Mad skills. Il s’agit d’aptitudes non conformistes, de passions, de talents, de loisirs qui sortent de l’ordinaire, cela peut aussi être une reconversion professionnelle ou même une personnalité décalée. Le quotient intellectuel (QI), qui représente la formation et les compétences n’est plus le seul gage de réussite professionnelle. Le Quotient Émotionnel (QE), représente la qualité des rapports humains, qui remet l’humain au centre des interactions sociales.

Enfin, l’Autodidaxie commence enfin à devenir un élément pris en compte dans n parcours professionnel, il pourrait même entrer dans la catégorie des Mad skills, mais c’est un éléments à part entière. Autant de nouveaux bagages qui apportent plus de profondeur et peut être plus de chances d’obtenir le candidat idéal pour le poste de rêve. Vous voulez en savoir plus, continuez à me suivre, je vous livrerai plus d’éléments dans les jours prochains. Quand pensez-vous ? Vous croyez-vous que tous ces éléments complexifient les candidatures ou qu’ils permettent justement d’apporter des précisions qui étaient jusqu’à présent invisibles pour les recruteurs.

 

Joel TRARBACH

Joel TRARBACH

Spécialiste de la Communication Digitale

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article.

Rejoignez les 21 autres abonnés

Archives

%d blogueurs aiment cette page :