Êtes vous sensible aux émotions ?

18 mars 2019

DIGIsignal

L’Actualité digitale

[et_pb_section fb_built="1" inner_shadow="on" fullwidth="on" _builder_version="3.22" parallax="on" min_height="409px" custom_margin="||1px|||" bottom_divider_flip="horizontal" custom_css_main_element="height: 100%;" fb_built="1" bb_built="1" _i="0" _address="0"][et_pb_fullwidth_post_title author="off" date_format="j M Y" featured_placement="background" text_color="light" _builder_version="3.27.4" background_size="contain" box_shadow_style="preset3" text_orientation="center" min_height="411px" custom_margin="||-1px|||" custom_padding="0px||333px|0px||" animation_style="fade" text_shadow_style="preset1" _i="0" _address="0.0"][/et_pb_fullwidth_post_title][/et_pb_section][et_pb_section fb_built="1" _builder_version="3.22" max_width="85%" module_alignment="center" custom_margin="2em|||" top_divider_flip="horizontal" top_divider_arrangement="above_content" fb_built="1" bb_built="1" _i="1" _address="1"][et_pb_row column_structure="3_4,1_4" use_custom_gutter="on" gutter_width="2" _builder_version="3.25" width="100%" _i="0" _address="1.0"][et_pb_column type="3_4" _builder_version="3.25" custom_padding="|||" _i="0" _address="1.0.0" custom_padding__hover="|||"][et_pb_text _builder_version="3.27.4" text_font_size="16px" text_line_height="1.6em" header_2_font="|300|||||||" header_2_font_size="20px" header_2_letter_spacing="-0.5px" header_5_font="Roboto Condensed|300|on||||||" header_5_text_align="left" header_5_text_color="#9b9b9b" header_5_font_size="10px" header_6_font="Abel||on|||on|||" header_6_text_align="left" header_6_font_size="10px" hover_enabled="0" inline_fonts="Georgia" _i="0" _address="1.0.0.0" text_orientation="justified"]Émotion \e.mo.sjɔ̃\ (nom féminin) dérivé de émouvoir, emprunté au latin qui signifie “ex movere”, “ex” signifiant au dehors et ”movere” voulant dire remuer, bouger, ébranler, agiter. L'émotion est un mouvement provoqué par une excitation extérieure. Le Quotient Émotionnel, que l’on nommera QE pour l’opposer au QI (Quotient Intellectuel), est communément appelé Intelligence Émotionnelle, en opposition à l’Intelligence Cognitive. Mais qu’est-ce qui différencie le Quotient Intellectuel de l'Émotionnel ? Si le QI est lié au savoir et à l’apprentissage, le QE tend vers le savoir-être et les réactions comportementales, en ce sens on rejoint les Soft Skills, ce qui n’est pas une coïncidence. Enfin, l’Expertise représente le savoir-faire. C’est grâce à ce savant équilibre que l’on obtient la Compétence, Graal tant recherché par les recruteurs !

Un cercle vertueux ?

Selon Daniel Goleman, psychologue et journaliste scientifique, l’Intelligence Émotionnelle se décline en 5 axes: la Conscience de soi, la Maîtrise de soi, la Motivation, l’Empathie et les Aptitudes Sociales. S’il existe plusieurs versions, celle-ci reste la plus adaptée au milieu professionnel. Ces cinq qualités émotionnelles se déclinent en compétences que, bien sûr, personne ne maîtrise en totalité, car nous avons tous nos forces et nos faiblesses. Ces qualités sont indépendantes, mais interdépendantes et hiérarchisées. Petite explication : Elles apportent toute, individuellement, une valeur ajoutée, mais interagissent entre elles. Et elles s’appuient les unes sur les autres dans la construction de la personnalité. Ainsi, il faut être conscient de soi pour pour se maîtriser, la maîtrise de soi apporte la confiance et la motivation qui en découle. Être motivé permet de prendre des décision, de l’autonomie et d’être à l’écoute et donc dans l’empathie. Enfin, comprendre les autres permet d’interagir avec eux, d’avoir du leadership, ce qui renforce la confiance en soi. CQFD

les compétences du QE sont elles des Soft Skills ?

Les compétences, que l’on peut trouver dans les qualités émotionnelles, déterminent notre comportement. La Conscience de Soi permet de reconnaître ses émotions, ses préférences, ses capacités et ses instincts. On y distingue des compétences telles que la Conscience émotionnelle pour discerner son état d’esprit, l’Auto-évaluation pour apprendre ses forces et ses limites et la Confiance en soi pour l’estime de soi, de sa valeur et de ses capacités. Le Maîtrise de Soi permet de gérer ses impulsions et ses ressources. On y trouve le Contrôle de soi permettant de gérer ses émotions et ses impulsions, la Fiabilité pour les valeurs d’honnêteté et d’intégrité, la Conscience professionnelle s’acquittant de son travail en toute responsabilité, l’Adaptabilité pour réagir aux changements et l’Innovation pour accepter les nouveautés. La Motivation qui guide et pousse vers la réalisation de nos buts. Elle englobe l’Exigence pour s’améliorer et tendre nos tâches vers la perfection, l’Engagement qui apprend à s’aligner sur des objectifs communs, l’Initiative qui permet de saisir les opportunités et l’Optimisme pour poursuivre avec ténacité malgré les obstacles et les déconvenues. L’Empathie est la conscience des sentiments, des besoins et des préoccupations des autres. Elle regroupe la Compréhension des autres dans la perception des sentiments et des avis, la Serviabilité pour anticiper et satisfaire les besoins, l’Enrichissement afin de stimuler les capacités, l’Acceptation de la diversité pour concilier les sensibilités et la Sensibilité politique pour appréhender les courants émotionnels et les jeux de pouvoir. Les Aptitudes Sociales permettent d’obtenir des réactions favorables avec les autres. On y trouve l’Influence qui permet de persuader, la Communication pour envoyer des messages clairs et convaincants, le Sens de la médiation pour négocier et résoudre les conflits, le Leadership pour inspirer et guider, la Gestion des changements pour les initier et les gérer, la Construction des liens afin de tisser des relations, la Coopération pour travailler avec les autres et la Capacité de mobiliser une équipe pour créer une synergie de groupe. Bonne nouvelle, les Compétences Émotionnelles ne sont pas innées, mais peuvent être apprises, développées et perfectionnées. Mais alors les Compétences Émotionnelles sont elles des Soft Skills ? Il existe nettement des compétences communes, mais l’Intelligence Émotionnelle est comportementale alors que les Soft Skills vont plus loin.

Le Quotient Émotionnel et la vie professionnelle

Encore une fois, le monde du travail et les technologies évoluant rapidement, les entreprises ont besoin de profils capables de gérer les situations critiques et les changements, d’être créatifs et force de propositions. Les personnes dotées d’une intelligence émotionnelle élevée sont plus intuitives, prennent de meilleures décisions, notamment dans les situations critiques. Elles sont aussi moins sujettes au stress ou au burn out. L’intelligence émotionnelle réside aussi dans la capacité à s’adapter à son environnement, à se mettre au même niveau que les autres et non pas au-dessus d’eux. Les savoirs-êtres (Soft Skills) liés à l’intelligence émotionnelle, tels que la gestion des relations avec les autres, le pouvoir de conviction, l’initiative, la capacité d’adaptation, la prise de bonnes décisions, la résistance au stress deviennent des qualités très recherchées dans le secteur du management, pour des postes de direction, et plus généralement dans tous les secteurs où la dimension humaine prime. L’Intelligence Émotionnelle n’est pas un phénomène de mode. Elle correspond à la fois à une évolution de la société et à un besoin des entreprises.

Peut-on cultiver son intelligence émotionnelle ?

Les experts estiment que le QI évolue peu à l’âge adulte, ce qui n’est pas le cas du Quotient Emotionnel. Le QE peut être développé tout au long de la vie. Il existe même des formations et des coachings sur le sujet. Des entreprises forme des managers à l’intelligence émotionnelle. Mais, apprendre à se connaître et à connaître les autres au quotidien est un moyen efficace pour développer sa sensibilité émotionnelle et son QE.

Alors êtes vous sensible aux émotions ?

A suivre prochainement, l’Autodidaxie !

Vous avez manqué les article précédents ?

Retrouvez le ici ou via mon profil. [/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type="1_4" _builder_version="3.25" custom_padding="|||" _i="1" _address="1.0.1" custom_padding__hover="|||"][et_pb_team_member name="Joel TRARBACH" position="Spécialiste de la Communication Digitale" image_url="http://www.inzeweb.eu/wp-content/uploads/2019/06/2019-06-14-11-44-36-174-300x146.jpg" facebook_url="https://www.facebook.com/JoelTrarbach" twitter_url="https://twitter.com/JoelTRARBACH" linkedin_url="https://www.linkedin.com/in/joeltrarbach/" _builder_version="3.27.4" header_font_size="24px" header_line_height="0.3em" body_font_size="14px" body_line_height="1.2em" text_orientation="center" _i="0" _address="1.0.1.0"][/et_pb_team_member][et_pb_sidebar area="sidebar-1" _builder_version="3.27.4" header_text_align="center" header_text_color="#232a37" header_font_size="17px" body_text_align="left" body_line_height="1.2em" background_color_gradient_direction="90deg" text_orientation="left" _i="1" _address="1.0.1.1"][/et_pb_sidebar][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

0 commentaires

Joël TRARBACH

Joël TRARBACH

Expert Digital

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article.

Rejoignez les 21 autres abonnés

Archives

Pin It on Pinterest

Share This